Douche ou baignoire ?

Hormis dans les très grandes salles de bain, le choix se pose inexorablement : douche ou baignoire ? Mais la question ne peut plus se poser en des termes aussi simples.

Aujourd’hui, il faudrait plutôt se demander : douche à l’italienne ou baignoire balnéo ? Cabine prête-à-poser ou baignoire d’angle ? Caractéristiques techniques, matériaux, formats : choisissez votre camp !

Les douches évoluent

Choisir une douche plutôt qu’une baignoire n’est plus simplement motivé par l’espace disponible dans la salle de bain. La diversité de modèles et de tailles disponibles permet aujourd’hui d’opter aussi bien pour une douche pratique offrant un gain de place important qu’un grand modèle tout confort (jets d’hydromassage, pommeau XXL…).

douche-ou-baignoire-300x199

On distingue trois grands types de douche : les cabines de douche prêtes à poser, les douches classiques (receveurs hors sol) et les douches à l’italienne (receveurs encastrés). Les cabines sont faciles à poser puisqu’il s’agit d’un kit. Généralement en acrylique thermoformé, elles peuvent être carrées, en quart de cercle ou rectangulaires.

Pour un plus grand choix déco, optez plutôt pour un receveur classique à poser, que l’on peut choisir extra-plat avec une bonde masquée pour un effet design. Acrylique et céramique émaillée sont les matériaux les plus courants, mais on trouve également du bois (teck, iroko…), de la résine, du minéral composite, du béton ou encore des receveurs à carreler.

Enfin, la douche à l’italienne est le must en déco puisque le receveur est encastré dans le sol et offre donc une douche de plain-pied. C’est la douche sur mesure par excellence, dans la forme, le format ou la finition : tous les revêtements de parois sont possibles. Sans compter la facilité d’accès puisqu’il n’y a pas de rupture entre le sol de la salle de bain et le receveur. Le seul hic : l’évacuation doit être intégrée dans ou sous le plancher ; le sol de la salle de bain est donc généralement construit en surélévation. C’est pourquoi ce type de projet est difficilement réalisable lors d’une rénovation.

Baignoires : confort et style

Pour s’offrir un moment de détente, donner facilement leur bain à de jeunes enfants ou profiter d’une grande salle de bain pour la mettre en valeur : la baignoire reste un incontournable. Mais tordons tout d’abord le cou à une idée reçue : la baignoire peut tout à fait convenir à une petite salle de bain, avec des modèles d’angle ou des baignoires compactes (100 à 150 cm de long sur 70 cm de large).

Dans les plus grandes salles de bain, la mode est désormais aux baignoires îlot : rondes, ovales ou rectangulaires, les fabricants se mettent en quatre pour proposer des modèles design. Certains sont encastrés, d’autres très géométriques ou encore sur pied, ambiance rétro. Côté matériaux, outre la traditionnelle fonte émaillée (ou l’acier émaillé, moins cher), on trouve aujourd’hui des matériaux de synthèse comme le Biocryl, l’Acryl ou encore le Toplax, selon les fabricants. Et les adeptes de longs bains relaxants ne sont pas en reste : les modèles de baignoire balnéo se multiplient, qui épousent la forme du corps et sont équipés de buses de massages et parfois même d’accessoires de chromothérapie (spots lumineux aquatiques) ou d’aromathérapie (diffuseur d’huiles essentielles).

Enfin, les fans de design pourront aussi trouver leur compte : les baignoires lumineuses arrivent sur le marché ! Des modèles en polyéthylène rotomoulé, très doux au toucher, sont par exemple dotés d’un éclairage LED à l’intérieur même de leur structure, diffusant la lumière aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la baignoire. Le top de la tendance ? Brancher son lecteur mp3 directement sur sa baignoire lumineuse pour relaxer tous ses sens !

Partagez sur les réseaux sociaux :

Commentaires


Articles que vous pourriez apprécier :