Comment repeindre du fer forgé ?

Balcon, portail, meubles de jardin ou table du salon : le fer forgé est partout ! Aussi résistant soit-il, un coup de jeune peut s’avérer nécessaire au bout de quelques années. Par où commencer, comment se débarrasser de la rouille et enlever l’ancienne peinture ? Petit guide de la rénovation et de l’entretien du fer forgé.

Décoller, décaper, dérouiller : la préparation du support

La peinture de votre belle table en fer forgé blanche s’écaille et laisse apparaître de vilaines tâches de rouille ? Il est temps de la rénover ! Mais qui dit repeindre dit décaper. Pour vous préparer à ce passage obligé, munissez-vous de gants et de lunettes de protection car les produits que vous allez manipuler sont généralement toxiques. La première étape consistera donc à se débarrasser de l’ancienne peinture ainsi que de l’éventuelle rouille qui s’est installée.

mobilier-blanc-fer-forge-rouille-300x225

Pour de petites surfaces, le décapage classique peut suffire : une brosse métallique à main ou montée sur perceuse permettra de décoller la peinture en la grattant. Moins fatiguant, le décapage chimique est une autre solution : un solvant spécial sera appliqué au pinceau et fera “cloquer” la peinture que vous pourrez ensuite retirer facilement avec une spatule. Enfin, sachez que l’option la plus efficace, notamment si votre support en fer forgé a reçu plusieurs couches successives de peinture, est sans doute le sablage pour un décapage à sec. Il vous faudra alors louer une sableuse et un compresseur.

Une deuxième étape peut ensuite être nécessaire si la rouille persiste sur votre support en fer forgé : le dérouillage. Le plus courant est d’utiliser un produit dérouillant riche en acide phosphorique, disponible dans les enseignes de bricolage sous le nom de “dérouilleur” ou “destructeur de rouille”.

Celui-ci attaque la rouille et forme une couche protectrice, parfaite pour accrocher la peinture. Dernière recommandation : si des traces de graisse subsistent, nettoyez-les, avec de l’acétone par exemple, pour que la peinture adhère bien.

Protéger le fer avant de le peindre

Une fois que votre fer est à nu, fin prêt à recevoir sa peinture définitive, une étape intermédiaire vous permettra de le protéger à long terme : une sous-couche “spécial fer”.

Il peut s’agir d’un primaire antirouille ou d’un Minimum gris, orange ou blanc ; ce dernier étant conseillé si vous comptez repeindre votre fer dans une couleur claire. Cette protection permettra d’isoler le fer et d’éviter le contact avec l’air, empêchant ainsi toute corrosion et ralentissant l’apparition de rouille. C’est également la qualité de cette sous-couche qui peut déterminer la longévité de la couleur finale en la protégeant contre une décoloration trop rapide à la lumière.

S’il peut être laissé tel quel, le Minimum peut aussi recevoir une dernière couche de peinture pour une finition plus déco. Optez pour des peintures “spécial fer” qui contiennent toutes des agents antirouille. Plusieurs facteurs sont également à prendre en compte pour le choix de la peinture, comme le climat, l’exposition et la fréquence d’usage : une table de jardin rangée en hiver ou un portail soumis non-stop aux intempéries ne nécessitent pas le même degré de protection.

Selon votre région, il peut donc être opportun de choisir une peinture “climats extrêmes”. Pour les finitions, les peintures pour fer sont généralement proposées en brillant ou satin, mais on trouve également des peintures mates. La plus courante reste la laque, fluide et facile à appliquer, qui donne un effet très lisse, particulièrement employée pour les grilles en fer. Si le noir et le blanc restent des valeurs sûres, rien ne vous empêche de succomber au charme printanier du vert basque, à la douceur du bleu azur ou à la vivacité du rouge tomette !

Comment entretenir le fer forgé ?

Votre table est redevenue étincelante et votre grille n’a jamais été plus brillante ! N’attendez pas que la peinture s’écaille de nouveau, pensez plutôt à l’entretien régulier de votre mobilier en fer forgé. Pour nettoyer un meuble, une simple crème à récurer suffira : elle décollera la saleté sans rayer la surface.

S’il s’agit d’un meuble particulièrement sale, optez pour un mélange eau chaude savonneuse et ammoniaque (une cuillère à soupe pour un litre d’eau) ou produit dérivé.

Côté humidité, si vous décelez des traces de rouilles, n’attendez pas et agissez rapidement en l’éliminant avec une brosse métallique, un papier de verre fin ou même à la laine d’acier. Il vous suffira ensuite de polir la surface avec une pâte à polir et un disque de polissage à fixer sur une perceuse. Bien entretenu, le fer forgé peut durer plusieurs dizaines d’années, à vous de bien vous en occuper !

Pour tous vos besoins en bricolage et décoration, que ce soit pour votre intérieur ou l’extérieur de votre habitation, nous vous recommandons de visiter la boutique Leroymerlin.fr de la galerie marchande en ligne Dealplaza.fr.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Commentaires


Articles que vous pourriez apprécier :