Délimiter l’espace avec une cloison coulissante

Pour accueillir un heureux événement, créer un espace bureau ou simplement délimiter l’espace sans le fermer complètement, les cloisons coulissantes sont un formidable outil.

Il y en a pour tous les styles et toutes les envies : opaques, transparents, en verre, en bois ou en PVC. En plus, les panneaux et portes coulissants s’installent facilement et sans engendrer de gros travaux.

Les différents types de cloisons

Vous souhaitez faire une pièce dans la pièce, mais une cloison fixe vous semble trop figée ou nécessite de trop lourds travaux ?

La cloison coulissante est peut-être la solution. A l’image des intérieurs japonais, délimités par des panneaux légers, les cloisons coulissantes permettent de structurer l’espace sans le fermer complètement.

cloison-coulissante-300x200

Vous pouvez ainsi créer un espace clos (chambre, bureau…) au sein d’une pièce à vivre tout en conservant la possibilité de le rouvrir facilement en temps voulu, pour bénéficier de la lumière naturelle par exemple.

Selon la séparation que vous désirez, plusieurs modèles sont disponibles : une grande porte coulissante pour supprimer l’espace dévolu au débattement d’une porte classique ou encore un système à quatre vantaux. Le choix du modèle sera également déterminé par le type d’ouverture que vous souhaitez combler. Entouré de murs de dégagement, un système à galandage permet de faire glisser les vantaux à l’intérieur des cloisons.

En revanche, un système en applique reste toujours visible, ne nécessitant pas de coffrage sur les côtés mais une bonne dizaine de centimètres entre le haut de l’ouverture et le plafond. Enfin, pour installer une cloison entièrement coulissante, la solution suspendue est sûrement la plus adaptée.

La cloison suspendue

Parmi les différents systèmes de fixation, la cloison suspendue offre de nombreux avantages si vous souhaitez délimiter l’espace sans engager de gros travaux. En effet, si le système à galandage est intéressant pour créer une belle ouverture dans un mur, il reste plus complexe et plus coûteux à mettre en œuvre, notamment en rénovation : les travaux de finition seront importants puisqu’il faudra recouvrir le châssis de plaques de plâtre, les peindre, etc.

Les cloisons suspendues, elles, sont plus simples à poser : elles sont fixées à un rail en haut de l’ouverture et surtout pas en bas, pour conserver un espace vierge au sol et ne pas constituer un obstacle. Vous pourrez trouver des kits de ferrure pour le rail, incluant le matériel nécessaire : support, guide, butoirs…

Pour installer votre cloison coulissante, la première étape consiste à fixer le rail, préalablement percé tous les 40 cm environ et sur lequel on place les butées d’arrêt, à chaque extrémité. On pose ensuite les fixations au plafond pour pouvoir y visser le rail. Les vantaux peuvent alors être équipés de leurs blocs roulettes sur le haut, permettant de coulisser le long du rail, et de l’entraîneur en bas, sur le premier ventail, permettant d’emmener le second lors de l’ouverture. Il suffit ensuite de caler les roulettes dans le rail pour fixer les vantaux.

N’oubliez pas de poser les guides, au sol, qui seront invisibles une fois l’installation terminée. Si votre système se compose de quatre vantaux, un second rail sera nécessaire. L’opération la plus délicate reste le réglage de la hauteur des portes et leur alignement, qui doivent être parfaits pour éviter tout frottement.

Différentes fonctions peuvent venir s’ajouter à votre cloison coulissante, systèmes vendus séparément ou non : ralentisseurs de fin de course pour éviter un choc trop brusque lors de la fermeture, système d’ouverture simultanée pour les cloisons à deux panneaux ou encore un système de motorisation commandé par une télécommande ou un détecteur, pour faciliter le passage.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Commentaires


Articles que vous pourriez apprécier :