Ma première boîte à outils

Aménager son appartement, refaire sa maison… Le bricolage est devenu une activité prisée. Depuis quelques années, les Français reprennent les choses en mains. Mais si neuf Français sur dix bricolent, deux sur trois sont peu ou pas du tout expérimentés, révèle une étude Ifop.

Avant de se lancer dans l’apprentissage des gestes, êtes-vous sûr d’avoir le bon matériel ?

Zoom sur les outils essentiels pour constituer son premier attirail de bricoleur amateur.

Les outils pour fixer

Pour les novices, le rayon bricolage peut devenir un vrai un casse-tête. Commençons par le commencement : le premier des outils, l’indispensable marteau, dont il existe une multitude de modèles.

boite-à-outils-300x201

Pour débuter, un marteau de menuisier suffira, quoi que vous puissiez choisir un modèle “arrache-clou”, avec une panne courbée fendue pour extraire rapidement un clou mal placé ou tordu. Soupesez-le et choisissez un modèle adapté à votre poigne.

Deuxième élément de votre boîte à outils : le tournevis, ou plutôt les tournevis. En effet, un jeu de 5 ou 6 pièces est un bon début pour avoir plusieurs tailles, à tête plate ainsi que cruciforme. Enfin, les pinces doivent également trouver leur place dans votre outillage de base. Une pince universelle offre une variété d’utilisations intéressante : elle sert à la fois de pince plate, de pince de serrage, de pince coupante et de tenaille.

La pince multiprise, munie d’une articulation réglable permettant d’écarter les mâchoires, en est un excellent complément lorsque le diamètre des matériaux est plus important.

Les outils pour couper et percer

Passons maintenant au rayon des scies. Le modèle dit “égoïne à bois” est la scie manuelle de base, extrêmement polyvalente. Vous pouvez néanmoins opter pour une scie à dos, consolidée par un renfort métallique sur le dessus de sa tranche, ce qui facilite sa manipulation et permet plus de précision. En plus d’une scie à bois, une scie à métaux est un bon investissement, sachant que la lame est interchangeable puisqu’elle s’use relativement vite.

Si vous comptez bricoler régulièrement, investir dans une scie sauteuse est une bonne idée. Polyvalente, elle coupe le bois comme le métal et facilite grandement les travaux d’assemblage (pose de parquet, aménagement de cuisine…).

Outre les scies, n’oubliez pas de placer un cutter dans votre boîte à outils, parfait pour couper un revêtement de sol souple, du carton, du plastique, etc. Si de nombreux outils électroportatifs existent désormais à des prix raisonnables, un seul est réellement indispensable pour un débutant : la perceuse. En effet, si vous pouvez scier ou visser à la main, inutile de dire qu’une perceuse électrique est nécessaire même dans du plâtre !

D’autant que celle-ci peut généralement assurer d’autres fonctions lorsqu’elle est munie des bons accessoires : visser, couper, poncer…

Les outils pour vérifier et fignoler

Les gros travaux sont terminés, place maintenant aux finitions. Le papier de verre est un incontournable de la boîte à outils, plusieurs feuilles à grains différents dans l’idéal.

De même, une lime peut vous aider dans votre travail du bois et du métal, mais servira aussi à aiguiser votre scie manuelle ou à retirer la rouille ou les résidus accumulés dans les reliefs d’un meuble.

Côté mesures, pensez à vous munir d’un mètre ruban rétractable et d’une règle métallique. Enfin, le niveau à bulles peut paraître superflu pour un débutant, mais il est en réalité indispensable.

C’est grâce à lui que vos étagères seront droites, que votre meuble ne penchera pas et que votre tringle à rideaux ne vous empêchera pas d’ouvrir la fenêtre !

Partagez sur les réseaux sociaux :

Commentaires


Articles que vous pourriez apprécier :